top of page
  • James

Chimonanthus praecox (L.) Link Calycanthaceae

Les fleurs se font rares en cette période de l'année. En effet, si l'on considère les plantes ligneuses de nos parcs et jardins, les mois de novembre et décembre sont les plus pauvres en terme de floraisons. Heureusement, certains arbustes nous font le plaisir de fleurir en cette fin d'année, Chimonanthus praecox est l'un d'entre eux.

Chimonanthus praecox
Originaire de Chine, il s'agit d'un arbuste à grand développement, atteignant 3 à 4,5 m de haut pour un étalement équivalent. Il fleurit de décembre à janvier. Ses fleurs jaune pâle au coeur pourpre exaltent un fort parfum épicé. Lorsque la plante est couverte de fleurs, le parfum est perceptible de loin.
Fruit de Chimonanthus praecox
Au printemps, des fruits apparaissent, dont les couleurs varient du rouge au jaune. Certains peuvent atteindre 6cm de long mais ils sont peu décoratifs.
Feuille de Chimonanthus Praecox
Les feuilles, longues et plus ou moins étroites, se terminent en une extrémité pointue. Leur taille varie entre 7 et 15cm de long. Elles sont aromatiques lorsqu'on les froisse. On retrouve ce caractère chez les Calycanthus, appartenant également à la famille des Calycanthaceae.
Chimonanthus praecox
En fin d'automne, les feuilles se parent d'une belle couleur jaune d'or et tombent avant l'apparition des première fleurs.

Chimonanthus praecox apprécie un sol bien drainé, au soleil ou à mi-ombre. Il résiste à des températures allant jusqu'à -25°C.

Il existe des cultivars comme 'Grandiflorus', aux fleurs d'un jaune plus foncé, au coeur rouge, plus tardives que le type et 'Luteus', dont les fleurs sont entièrement jaunes et très parfumées.

Chimonanthus praecox 'Grandiflorus'
Il existe des cultivars comme 'Grandiflorus', aux fleurs d'un jaune plus foncé, au coeur rouge, plus tardives que le type

Chimonanthus praecox est la seule espèce du genre à être répandu en culture. Néanmoins il existe d'autres espèces et variétés dignes d'intérêt, notamment parce qu'elles ont un feuillage persistant.

Chimonanthus nitens, qui fleurit dès la fin septembre mais dont les fleurs sont dépourvues de parfum.


Chimonanthus nitens var. salicifolius, aux feuilles très allongées et étroites, rappelant celles de certains saules.


Chimonanthus zhejiangensis
Chimonanthus zhejiangensis, aux feuilles luisantes d'un beau vert foncé.