Corinne Bourgery, une arbusticultrice par nature et évidence

Dernière mise à jour : sept. 19


Ingénieure agronome de formation, Corinne a choisi de s’intéresser aux nécessaires compromis à trouver entre l’aménagement de l’espace et la préservation des milieux naturels. Une diversité d’expériences lui permet de conforter ses "compétences d'expertise" dans tout ce qui concerne la préservation et le renouvellement des patrimoines arborés – urbains ou périurbains – relatifs aux arbres en alignement, haies, isolés ou boisements.


35 ans d’expérience sur les enjeux des arbres hors forêt et dans le paysage Pour parvenir à proposer une gestion raisonnée des arbres, son cheminement l’amène à poursuivre des études et expertises, des concertations entre les divers acteurs de l’aménagement, à élaborer des outils de communication et des sessions de formation, en France, en Europe voire même en agro-foresterie en pays tropicaux.

Une place assumée du végétal dans son parcours professionnel Convaincue que le végétal aura d’autant plus sa place qu’il fait partie intégrante des projets d’aménagement dès l’amont et qu’il doit être pris en compte dans les politiques de développement rural et urbain, elle a cherché à compléter ses acquis et perceptions, et devient urbaniste en 2004 (DESS de l’Institut d’aménagement régional de l’Université d’Aix-en-Provence Marseille).


Adhérer aux Arbusticulteurs : une évidence pour Corinne « Dès les années 1980, à l’initiative de la création d’associations/regroupements professionnels qui allaient donner, 10 ans plus tard, la Société française d’arboriculture, il m’a paru naturel et évident de soutenir et d’adhérer aux mouvements complétant mes engagements sur les arbres. Les ligneux ne forment qu’une grande famille ; tous les messages véhiculés et vulgarisés sur les arbres et la façon raisonnée et respectueuse de les gérer, ne pouvait que s’étendre à la gamme arbustive… Je reste certes prioritairement motivée par la place des arbres et leurs rôles en milieu rural et urbain mais me sens tout aussi impliquée par la prise en compte des enjeux de gestion des arbustes. D’où mon adhésion aux Arbusticulteurs. »


Avec les Arbusticulteurs, renforcer les messages forts en faveur de la durabilité des arbustes. Mais aussi apprendre de tous les passionnés que regroupe l’association… « Les problématiques de taille raisonnée des arbustes et de recyclage – a minima - des déchets de taille font partie des messages que je cherche à vulgariser en priorité. Le concept de plantation, avec la bonne gamme végétale au bon endroit, les choix de densités pérennes, l’adéquation des modalités d’arrosage minimisées au maximum, bref, tout ce qui fait partie du message en faveur de la durabilité de nos aménagements, sont mes sujets de prédilection à approfondir au sein et grâce à notre association. Sans doute moins passionnée que d’autres par la stricte botanique et l’évolution des innombrables espèces – parfois très (trop) horticoles – j’ai tout à gagner à adhérer aux Arbusticulteurs et y apprendre collectivement. »

50 vues0 commentaire