top of page

Etude préliminaire sur la gestion des massifs arbustifs dans les villes de l'Ouest

par Guillaume Morlans, INH (Angers)

L'important développement des zones urbanisées au cours de ces dernières décennies a fait naître chez les citadins le besoin d'un retour à la nature, tant et si bien que le végétal auparavant cantonné dans les parcs et les jardins a progressivement colonisé toutes les cités. On a vu alors se multiplier les espaces verts de proximité où l'arbuste s'est vu attribuer un rôle prépondérant. Sa diversité de formes et de couleurs, ses qualités esthétiques et agronomiques font de lui un matériau malléable, capable de s'adapter à des situations très diverses et de remplir de multiples fonctions.

Aujourd'hui, la gestion des arbustes dans les villes représente une part importante du budget des services des espaces verts (un quart du temps de travail global pour une ville comme Nantes) et est à l'origine de plus d’un tiers de l'ensemble des déchets végétaux produits par les villes. Face à ce constat, les gestionnaires des espaces verts ont souhaité entamer une réflexion sur l'entretien des massifs arbustifs en milieu urbain dans le but d'améliorer les pratiques et donc de diminuer les coûts de gestion. Leurs attentes se portent aujourd'hui vers une plus grande autonomie des structures arbustives urbaines (en matière de taille et de désherbage en particulier). Pour cela ils ont besoin de connaître l'état actuel des pratiques en matière de gestion des massifs arbustifs, d'en cerner les principaux problèmes et de savoir comment les résoudre.

C'est dans cet objectif que l'association Les Arbusticulteurs et Plante & Cité ont mis en place, en collaboration avec plusieurs villes de l'ouest (Angers, Brest, Laval, Nantes, Rennes et Tours), une étude préliminaire dont les principaux objectifs ont été définis comme suit :

  • Réaliser une typologie des structures arbustives rencontrées dans ces villes.

  • Faire un état des lieux des pratiques en matière d'entretien des massifs arbustifs et étudier leurs conséquences d'un point de vue technique, économique, environnemental et paysager.

  • Identifier et analyser les principaux problèmes de gestion ou de conception et proposer des solutions adaptées.

Ce rapport a pour vocation de constituer une base de travail et de réflexion qui aidera les collectivités à mieux cerner et comprendre les problèmes liés à la gestion des arbustes en milieu urbain et à les aider à s'orienter vers de meilleures pratiques. Il propose en outre, des démarches et des outils originaux qui pourront alimenter la réflexion à ce sujet. Il pourra aussi guider les réseaux d'expérimentation vers la mise en place de massifs tests, plus autonomes et/ou mieux adaptés à leur environnement.

Etude préliminaire sur la gestion arbustive dans les villes de l'ouest G. MORLANS
.pdf
Download PDF • 748KB

114 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page