top of page
  • Photo du rédacteurJames

Osmanthus x fortunei Carrière Oleaceae

Originaire du Japon, cet hybride est issu d'un croisement entre O. fragrans et O. heterophyllus. Du premier il a hérité le parfum exceptionnel de ses fleurs, du second sa rusticité.

O. fragrans ("fragrans" = odorant) ne supporte pas des gelées inférieures à -5°C, surtout si elles sont prolongées sur plusieurs jours. Ses feuilles sont dentées et sa floraison intervient en été. Dans son pays d'origine, la Chine, les fleurs sont séchées puis utilisées pour la confection de thés aromatiques.

Osmanthus fragrans
Osmanthus fragrans
Osmanthus fragrans
Fleurs d'Osmanthus fragrans

O. heterophyllus ("heterophyllus" = à feuilles variables) est quant à lui parfaitement rustique. Sa floraison, moyennement parfumée, intervient en automne, à l'aisselle des feuilles. Ses feuilles sont soit très dentées, comme celle d'un houx commun, soit entières. Les sujets matures sont souvent dénués de feuilles dentées.


Revenons à O. x fortunei . Il a généralement deux vagues de floraison : la première intervient fin août-début septembre et la seconde à la mi-octobre. Bien sûr ces périodes peuvent légèrement varier selon les régions et selon les années. Ses petites fleurs blanches apparaissent à l'aisselle des feuilles, et avec l'aide du vent, peuvent porter leur puissant parfum à plusieurs dizaines de mètres de distance.

Comme tous les Osmanthus, ses feuilles sont persistantes et opposées, d'un vert foncé luisant. Comme O. heterophyllus, elles sont d'apparence variable : dentées ou entières. Elles sont néanmoins plus larges et plus grandes que celles d'O. heterophyllus.

O. x fortunei se ramifie dès la base du tronc, ce qui lui donne un aspect buissonnant. Son port est arrondi, voire conique. Il peut atteindre 4 à 6 m de haut pour 3 m de large, mais sa croissance est relativement lente.

Osmanthus x fortunei
Osmanthus x fortunei (Arboretum de Nantes)
Osmanthus x fortunei
Osmanthus x fortunei (Arboretum Hillier)

Il est rustique et résiste à des températures allant jusqu'à -15°C.

Les Osmanthus sont peu exigeants sur la nature du sol et se contentent de toutes les expositions, même à l'ombre.

Les Osmanthus ne nécessitent pas de taille particulière. Ils peuvent tout au plus faire l’objet d’une diminution sur relais potentiels des axes les plus vigoureux, si l’on souhaite les densifier ou contenir leur volume.

 

Pour information, la pépinière SPAHL, située à Jegun (32), est spécialisée dans les Osmanthus et propose O. x fortunei à la vente.

171 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page