• Marie-Laure

La Forêt-Jardin : de nouvelles perspectives pour un jardin nourricier

Mis à jour : janv. 17



Créer une forêt comestible en permaculture pour retrouver autonomie et abondance


La forêt-jardin, ou encore forêt comestible, est « un jardin reproduisant la structure d'un jeune boisement naturel, et employant des plantes d'intérêt direct ou indirect, souvent des plantes comestibles ». Elle se situe donc entre les vergers et les boisements naturels, et constitue, selon l'auteur, l'un des systèmes productifs les plus économes.


Martin Crawford aborde cette approche du jardin sous un angle à la fois pédagogique et pratique. Une première partie présente ce que recouvre la forêt comestible et met en lumière la complexité de ce type de milieu et les interactions sous-jacentes entre sol nourricier et composante végétale. Une deuxième partie met l'accent sur la conception de chaque strate de la forêt-jardin. Les arbustes – thème cher aux Arbusticulteurs que nous sommes – sont largement abordés, tant au chapitre Canopée que Strate arbustive. Chaque espèce est présentée sous forme de fiche listant ses principales caractéristiques. La comestibilité comme usage principal d'arbustes - abordés plus souvent sous l'angle ornemental - est inhabituel et riche d'enseignements.


Ce livre est d'autant plus intéressant que l'auteur y partage ses connaissances de façon pragmatique, en s'appuyant sur de nombreux retours d'expériences. Le concepteur-jardinier même le plus averti ne peut qu'être intéressé par cette approche nouvelle et pourtant si... naturelle, du jardin nourricier et résilient.


Cet ouvrage de 350 pages généreusement illustré est édité chez Ulmer (2017).


A propos de l'auteur

Initié au concept de forêt-jardin dans les années 1990 par Robert Hart, l'un de ses pionniers en Europe, Martin Crawford n'a cessé depuis de développer, améliorer et étendre les expériences dans ce domaine. Créée il y a plus de 20 ans, dans le Devon, au sud de l’Angleterre, sa forêt comestible est aujourd’hui une référence et une source d'inspiration. Il dirige l'Agroforestry Research Trust, une fondation qui étudie l'agroforesterie en zones tempérées et tous les aspects de culture et d'usage des plantes, en mettant l'accent sur les arbres, arbustes et vivaces cultivés pour l'alimentation.


Pour en savoir plus sur ce thème : https://www.agroforestry.co.uk (site en anglais)

137 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout