top of page

Proposition d’une typologie des structures arbustives rencontrées en milieu urbain

Par Guillaume Morlans

La gestion des massifs arbustifs représente une part importante du budget des services des espaces verts des villes françaises. Dans le contexte actuel d’augmentation des surfaces vertes en milieu urbain et la stagnation voire la diminution des ressources financières et humaines consacrées à ce poste, les services des espaces verts souhaitent améliorer leurs pratiques d’entretien et mieux maîtriser leurs temps de travaux. Dans ce but, il est nécessaire d’avoir une connaissance précise des différents types de massifs arbustifs que l’on peut rencontrer en ville. Après une phase d’observation dans les villes d’Angers, Brest, Laval, Nantes, Rennes et Tours, une typologie des structures arbustives a été élaborée. Elle est composée de 8 types principaux, facilement identifiables, et de 30 sous-types intégrants des critères de forme et de modalités d’entretien. Cette typologie permet aux gestionnaires des espaces verts d’identifier la totalité des ensembles arbustifs présents en milieu urbain et peut donc servir de base de travail pour définir des modalités d’entretien « standardisées » adaptées à chaque type de structure. Mais la structure d’un ensemble arbustif n’est pas le seul paramètre qui doit être pris en compte dans cette démarche, le code de gestion différenciée attribué au massif, les contraintes environnementales et urbanistiques auxquelles il est soumis devront aussi être pris en compte.
Proposition d’une typologie des structures arbustives en milieu urbain G. MORLANS
.pdf
Download PDF • 505KB

204 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page